Randonnée d’hiver « le Suc de Bauzon »

Randonnée d’hiver « le Suc de Bauzon »

Première incursion de Carnets de Rando dans la Montagne Ardéchoise. Une découverte réalisée dans l’ambiance si particulière, presque confidentielle, de l’hiver. Direction le Suc de Bauzon, un volcan assoupi et conquis aujourd’hui par la forêt. Sa position géographique centrale en fait un belvédère idéal pour une première lecture de ce territoire et les bois qui l’environnent abritent un réseau d’itinéraires à raquettes faciles et bien balisés. Autant de bons points pour vous proposer une randonnée tous publics à la découverte de cette partie de l’Ardèche.

 

L’Ardèche en hiver

David Genestal de Carnet de Rando nous emmène au Suc De Bauzon. Suivez le guide …

 

 

Un autre monde que je découvre enfin. Je suis passé de l’effeuillage des pages des magazines à la réalité vivifiante d’un mercure proche du zéro. Le froid et tout ce qui l’accompagne se sont installés au-delà du col de la Chavade. La frontière est étonnamment distincte. Là, sur ces immenses plateaux, à un peu plus de 1200 mètres d’altitude, le blanc de la neige a commencé à recouvrir tout le territoire.

 

Un autre monde que je découvre enfin. Je suis passé de l’effeuillage des pages des magazines à la réalité vivifiante d’un mercure proche du zéro.

 

Le visiteur en provenance de la vallée du Rhône se doit de montrer patte blanche pour y pénétrer. Je roule sur de petites routes sinueuses et vallonnées du pays de Saint-Cirgues-en-Montagne. L’Ardèche ennuagée fait grise mine. Le poids morose d’une journée d’hiver sans soleil se fait sentir. Une brève trouée bleue dans l’épaisseur des nuages me redonne pourtant un sursaut d’espoir en rejoignant le Pub des Volcans, sur la route de Sainte-Eulalie. Rien n’est peut-être perdu pour cette journée en raquettes dans la Montagne Ardéchoise.

 

Ardèche randonnée en raquette - bois de Bauzon


Le Bois de Bauzon

Ce lieu apparaît comme une destination appréciée des randonneurs et des promeneurs. Rien de très technique ou sportif dans les itinéraires. Juste la promesse d’une belle découverte de ce territoire assez central de la Montagne Ardéchoise, à mi-chemin de la Corniche Cévenole et du pays des grands sucs.

 

Mémorial naturel d’une époque volcanique révolue, le Suc de Bauzon et son cône égueulé caractéristique, offre son sommet aux promeneurs en quête d’un aperçu global de cette partie de l’Ardèche.

 

Pour le rejoindre – ou en faire le tour – cinq itinéraires raquettes, au balisage impeccable et à la longueur progressive, sont proposés aux randonneurs. J’opte pour le numéro 4, avec un petit aménagement vers le sommet du Suc.

 

Ardèche randonnée en raquette - suc de bauzon

 


La forêt de Bauzon

Elle étend son emprise sur la quasi-intégralité de l’itinéraire. La neige, posée en gros paquets cotonneux sur les branches, a totalement assourdi l’univers sonore des bois. Seul le crissement de nos raquettes rompt un silence presque solennel. La trace bien marquée de notre sentier se déroule pas après pas au cœur de cet environnement bichrome. Rupture avec le conventionnel oblige, je m’en écarte ponctuellement le temps d’une incursion improvisée. Le besoin de faire sa propre trace dans la neige fraîche est décidément trop fort ! Aucun danger particulier dans cet exercice, sinon de finir par y prendre goût ! Les itinéraires convergent de toute façon vers l’intérieur du suc pour finir par buter sur son flanc ouest qu’il va falloir ensuite gravir. C’est le moment de suer un peu !

Comme décidé à inverser le cours du temps, le soleil fait rapidement le ménage autour de lui et s’impose à nouveau dans le ciel. La forêt, encore sombre quelques minutes plus tôt, s’illumine soudainement. Lumineuse, presque aveuglante, la neige semble prendre vie autour de nous. Je renvoie ma veste dans le sac à dos et me cale sur un rythme agréable pour cette montée courte et sans difficulté. Au-dessus de 1300 mètres, et avec la complicité du vent, le gel et le froid tiennent pourtant encore la végétation sous leur emprise glacée. Pas un élément du décor qui ne soit emprisonné sous une fine gangue de neige gelée. Ou quand l’hostilité climatique se fait un peu artiste.

 


Le Suc de Bauzon

Aux alentours de 1400 mètres, la forêt cesse de coloniser les versants du Suc. La vue s’ouvre alors sur l’immensité de la Montagne Ardéchoise. Le randonneur domine soudain le monde. Ce qui frappe en premier c’est cette succession d’arrondis plus ou moins boisés qui disparaît jusqu’à l’horizon. S’il n’y avait les éoliennes, l’impression de désert humain serait entière.

Au croisement de la Lozère et de la Haute-Loire, la Montagne Ardéchoise a l’allure d’un espace naturel encore sauvage et opposé à toute tentative d’implantation humaine d’importance.

Vers le nord, émergeant de la terre, les cônes des sucs pointent vers le ciel en rappelant fièrement qu’ils sont les points culminants du département. La force et l’identité d’un territoire rural et rude sont là, embrassés d’un seul regard. Une empreinte visuelle que je conserverai à l’esprit encore longtemps après lui avoir tourné le dos pour regagner mon point de départ.

 

 

Ardèche randonnée suc de Bauzon en raquette

 

 


INFOS PRATIQUES

Si vous n’êtes pas équipés de raquettes, sachez qu’il est possible d’en louer au niveau du Pub du Volcan. Cette randonnée ne présente aucun risque particulier. Au contraire elle se prête même parfaitement à une découverte très sécurisante de l’activité raquettes.

Difficulté : moyen | Distance : 7 km | Durée : 2h40 | Dénivelé : 210m
Carte : IGN 1/25000 TOP25 2837OT Lac d’Issarlès, Thueyts
Accès : Autoroute A7, sortie 20 « Montélimar Sud». Après le péage, suivre la N7 en direction de Montélimar. Au second rond-point de la zone commerciale sud, suivre la N102 à gauche, direction Aubenas, via Le Teil. A Aubenas, continuer par N102, direction Mende. La N102 finit par rejoindre l’Ardèche qu’elle suit d’abord en rive droite, jusqu’à Pont-de-Labeaume. La quitter à ce niveau en tournant à droite après le pont. S’engager sur la D536, direction Montpezat-sous-Bauzon. C’est une longue route qui s’élève encore et encore sur les hauteurs de la Montagne Ardéchoise. Traverser Montpezat en suivant la direction Sainte-Eulalie. On continue de monter puis survient le plateau. Ignorer la D110 à gauche qui rejoint Saint-Cirgues-en-Montagne et poursuivre encore moins de 2 kilomètres sur cette D536. Le Pub du Volcan est sur la droite de la route. Plusieurs espaces pour stationner autour du lieu.

Topo : partir à droite du Pub du Volcan en s’élevant par un large chemin. Peu après le replat, repérer les itinéraires 3, 4 et 5 qui s’engagent à droite dans la forêt. Plus loin, à une intersection bien marqué, ils obliquent vers l’est en direction du versant ouest du Suc de Bauzon qu’ils commencent plus tard à gravir. On arrive à une bifurcation sur la crête. Visiter le sommet du Suc en aller-retour puis revenir à ce croisement indiquant Rieutord à 3,6 km. Le balisage est jaune et vert. Le sentier descend légèrement puis oblique à droite en descendant à travers la forêt en s’élargissant de plus en plus. Il finit par atteindre une très large intersection. Laisser le balisage 5 à gauche. Suivre l’itinéraire 4 à droite en empruntant la branche du Y la plus à gauche. C’est une variante du GR7 qui arrondit au sud du Suc de Bauzon, à plat d’abord puis en légère montée. Suivre cette grande piste forestière toujours tout droit jusqu’à atteindre la route. En suivant à son tour celle-ci, on atteint le Pub du Volcan.

 

Ardèche randonnée Carte itinéraire Suc de Bauzon

 

Une variété de circuits bien balisés et à la difficulté modulable, le cadre enchanteur et rassurant d’une forêt sous la neige, un point de vue magistral sur l’ensemble de la Montagne Ardéchoise : autant de critères pour recommander cette petite randonnée facile au pays des Sucs.


Ce reportage est issu de Carnets de Rando   www.carnetsderando.net

 

 

21/02/2019 / par / à

Déposer un commentaire